Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 07:16
 

Assurances habitation, auto, i phone, etc... On vous proposera d'assurer tout et n'importe quoi. Pour une prestation identique, les tarifs peuvent varier énormément d'un assureur à l'autre.

 

Personnellement, j'ai probablement dû faire la fortune des assureurs. Au début de ma carrière professionnelle surtout, mon extrême précarité professionnelle ainsi que le sentiment (hélas fondé) de ne pouvoir compter sur personne en cas de pépins m'astreignait à rechercher la sécurité au moins sur ce plan là.

 

Pour autant, je n'entretiens pas spécialement d'aversion envers les assureurs. Disons que je suis un client qui paye parce qu'il n'a pas le choix. Mais un client qui réfléchis, qui a l'expérience d'une dizaine de compagnies différentes, et qui a dû citer l'une d'entre elles en justice pour obtenir réparation. (un bon souvenir, d'ailleurs)

 

 

 

Les assurances obligatoires

 

véhicules terrestres à moteur, locataires, chasseurs, pêche maritime de loisirs, assurance scolaire, accession à la propriété. (crédit)

Dans une moindre mesure, on peut aussi considérer que la mutuelle santé est également une assurance.

 

 

Le rapport entre votre budget et «la chose» que vous assurez

 

Un exemple.

 

Normalement, il n'est pas rentable de souscrire une assurance «tous risques» pour un véhicule de plus de 7 ans/ou un véhicule récent avec un très fort kilométrage, mais il existe quelques exceptions à cette règle.

Dans les faits, si l'argus de votre véhicule représente encore une part importante dans votre budget personnel, c'est donc qu'il vous sera difficile de le remplacer en cas de pépins «au tierce», sauf à revendre un rein  ....Dans ce cas là, peu importe qu'il ait plus de 7 ans ou 230000 kms, l'assurer en «tous risques» rime avec sagesse !

 

La clef, c'est d'adapter notre assurance à l'évolution de notre patrimoine et à notre profil... Couvrir au maximum quelque chose qui pèse très lourd, soit à nos yeux, soit dans nos finances, permet de se prémunir des aléas de la vie...

 

«Le reste» peut être totalement négligé dans la mesure où cela ne représente qu'une faible partie ce qui nous est cher, bref, ce sont des éléments facilement remplaçables.

 

 

Les clauses et les franchises

 

Les clauses et les franchises, au premier abord insignifiantes, sont en fait des poils à gratter, elles peuvent littéralement plomber nos contrats d'assurances et nous faire perdre beaucoup d'argent.

 

Renseignez vous sur «les conditions suspensives» et autres clauses plus ou moins restrictives qui grouillent dans les contrats. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les termes utilisés sont parfois nébuleux !

 

Pour vous faciliter cette tâche (ardue) de lecture, voici ce lexique entièrement gratuit :

http://www.lexique-assurance.com/

 

 

Le rôle de l'assurance

 

Le rôle de l'assurance est de nous couvrir... Que comprenez vous par couvrir ? Souvent, cela équivaut à nous avancer une certaine somme d'argent en cas de gros problème. Ce qui veut dire que nos moyens financiers peuvent éventuellement nous permettre de pallier largement aux services de certaines assurances.

 

C'est ainsi que bon nombre d'entre elles (ainsi que leurs options) peuvent ainsi devenir progressivement inutiles. J'y vois la possibilité de «dégraisser» progressivement la bête et de ne plus payer que le juste prix. (cher à notre lagaf national )

 

Beaucoup d'entre nous payent et paieront peut être encore des assurances obsolètes, qui sont peu ou pas adaptées du tout à leur profil. Pour autant, je pense qu'il ne faut pas dépasser la ligne jaune de protection minimum sur les assurances obligatoires.

 

 

Les résiliations

 

pour les résiliations, je vous recommande cet excellent article > link


 

 

 

Conclusion

 

Ne jamais souscrire une assurance au petit bonheur la chance... La fermeté et l'exigence sont recommandées et il vaut mieux être directif avec les assureurs. Cette manière de procéder évite les déconvenues en cas de déclaration de sinistre, comme cela est déjà arrivé à pas mal de nos connaissances. (Marie Poppins ne pensait pas être emportée si loin par son parapluie pendant un orage... pendant que Gene Kelly, en tête de mon article, chante quand même son petit refrain entraînant sous des conditions météorologiques aussi épouvantables...)

 

Récemment, je consultais un article sur les assurances qui faisait remarquer que beaucoup d'entre nous signent les yeux fermés ce type de contrats. Pourquoi accorder plus d'importance au journal de 20 heures qu'à quelque chose qui engage notre quotidien ? Laissons nous le temps de la réflexion, c'est celui du bon choix !

 

 

Pour ceux qui veulent poursuivre en profondeur cette petite analyse sur les assurances, direction cette source officielle de la répression des fraudes :

http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/documentation/fiches_pratiques/fiches/contrat_assurance.htm

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans vie pratique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.