Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 12:12

torrero.jpg

Je vais vous révéler quelques petits secrets, ceux qui m'ont permis de faire évoluer ma mentalité vis à vis de l'argent. Grâce à ces méthodes, j'ai pu investir plus de 3000 euros en quatre mois, alors que je gagnais le SMIC il y a encore une dizaine d'années.

 

Certains d'entre nous ont des blocages vis à vis de l'argent mais n'osent pas l'admettre, et ces inhibitions ont bien souvent des racines familiales.

C'est ainsi que quelqu'un dont les parents étaient dépensiers a de grandes chances de tomber dans l'avarice une fois adulte (par défiance psychologique), l'inverse est aussi très courant.

 

Bien plus tard, nous stigmatiserons très facilement des gens qui sont «plus riches que nous», les étrangers, les retraités, ou encore les fonctionnaires, et tant d'autres personnes que nous rendrons responsables de nos malheurs ou de nos incapacités financières. Les raisons de ces critiques perpétuelles sont bien souvent la peur de l'avenir ou une jalousie larvée.

 

Préambule...Si je ne m'en sors pas financièrement, la faute à qui ?

 

Si je ne parviens pas à m'en sortir pécuniairement, la faute n'incombe pas à telle ou telle catégorie de la population, ce n'est pas non plus l'oeuvre d'une organisation quelconque qui œuvre dans l'ombre uniquement pour me faire échouer. Si je ne parviens pas à gagner ma vie correctement, c'est de mon unique fait, parce que je ne pense pas positif et/ou je ne prends pas les bonnes décisions. Pour retrouver la confiance ou en acquérir, je peux faire du sport, suivre une formation ou m'inscrire dans des associations diverses.

 

 

 

Pour ma part, je n'arrivais pas à concevoir que risque rimait avec rendement. J'étais bloqué dès qu'il s'agissait de mettre en jeu des sommes d'argent importantes par rapport à mon budget, et de toute façon, je n'avais pas les moyens. Je préférais nettement le Livret A et les placements garantis, parce que je me disais que tout cela n'avait aucun intérêt.

 

Cette mentalité est typique de la culture française. Les français préfèrent nettement la certitude dans la gestion de leurs finances. J'ai pensé comme cela pendant longtemps aussi, il n y a absolument rien de honteux, mais je trouve cela très dangereux-pour ne pas dire suicidaire- d'avoir cette aperçu pour ma catégorie d'âge, surtout si elle est peu fortunée, ce qui est très souvent le cas.

 

 

===> Je voulais plus de moyens pour réaliser mes projets, il me fallait vaincre cette angoisse de perdre de l'argent.

 

Perdre de l'argent ne m'a jamais fait plaisir. J'ai tout simplement imaginé que je devais faire face à un imprévu, qui m'obligeait à débourser une somme très importante pour mon budget, à fonds perdus. Ensuite, j'ai transposé cette même somme à une «prise de risque calculée» qui colle parfaitement à mes projets. Ainsi, j'ai considérablement dédramatisé les pertes éventuelles.

Quelqu'un qui vous propose un rendement à plus de 7% sans risques vous ment éhontément, à ce tarif là, il existe forcément du risque. Mais si l'on extrapole, vous prenez des risques tous les jours, même s'ils sont plus ou moins importants et que vous ne vous en apercevez pas forcément.

 

 

===>De 20 à 45 ans...plus mon patrimoine est faible, plus la prise de risque est nécessaire.

  

J'ai pris conscience que ma génération et beaucoup d'autres (disons de 20 à 45 ans...) doit se préparer à ne plus dépendre de l'état providence. Si vous faites aussi partie de cette catégorie d'âge, rayez impérativement de vos esprits la carrière pépère qui se termine avec une pension honorable quoi qu'il arrive. Oubliez la retraite à 60 ans, et ne perdez pas de vue qu'il nous sera indispensable de capitaliser. C'est dur, je sais, mais il faut se faire une raison et agir maintenant pour ne pas le regretter.

 

 

====> Je ne compte pas que sur mes revenus du travail, je cherche des revenus alternatifs

 

L'une des raisons pour laquelle je suis passé à l'action, c'est aussi ce graphique, qui m'a révolté et m'a douloureusement rappelé que j'ai travaillé quasiment «pour rien» comme ouvrier pendant de nombreuses années.

graphproduct.jpg

 

Suite au prochain épisode.

Partager cet article

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans Finances-investissements
commenter cet article

commentaires

khanel3 30/09/2011 04:14


très interessant !
bonne journée !


gestiondevie.over-blog.com 30/09/2011 12:01



Coucou Khanel,


ravi que cet article te plaise.


bonne journée également


alex



Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.