Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 16:35

rabais.jpg 

L'un de mes buts est d'aider à bâtir un capital pour investir, parce que c'est extrêmement plaisant à faire, il faut bien le dire (même si en ce moment, mon PEA est en petite forme mais je vais lui laisser quelques années ). Il n'empêche que, souvent, lorsque je consulte certains blogs dédiés aux investissements, personne n'explique comment bâtir un pécule de départ pour commencer, comme s'il était déjà naturel d'en posséder déjà un. Or, si j'ai réussi, pour ma part à en constituer un (ce qui est une gageure à l'heure actuelle !), c'est parce que j'ai procédé par "écartèlement" :

  • augmentation des revenus disponibles.

  • diminution des dépenses obligatoires.

 

Mais il y a encore un autre moyen : ce que l'on appelle communément "la ristourne" sur des frais assez élevés.

Il y a deux façons d'obtenir des rabais sur les prix de départ :

  • la mise en concurrence directe de plusieurs acteurs dans un marché donné.

  • le fait de "montrer les muscles" et/ou de tourner les talons quand il n y a pas d'autres possibilités, c'est à dire quand vous vous sentez lésés par les prix pratiqués ou les méthodes employées.

 

1er exemple (mise en concurrence et négociation du prix final) :


Vous convoquez plusieurs entreprises pour réaliser un projet. Peu importe le type de projet (...), nous partons là sur un projet qui vous coûtera forcément plusieurs milliers d'euros. Tout se déroule alors en toute clarté : tous les mandataires de ces entreprises devront être avisés qu'ils seront en concurrence et devront se positionner les uns par rapport aux autres.

 

En théorie, c'est la meilleure manière de vous forger une vague idée du coût de ce que vous demandez. Vous obtiendrez alors une fourchette plus ou moins large en fonction de ce que vous proposez de faire, mais méfiez vous surtout du prix le moins cher : cela cache souvent un travail bâclé ou des malfaçons.

 

L'offre la plus sérieuse (au niveau du rapport qualité/prix) est souvent un devis légèrement supérieur à la moyenne que vous obtiendrez. Lorsque vous vous êtes décidés, rappelez le responsable de cette entreprise et expliquez lui que vous le considérez comme le plus à même de réaliser votre projet, mais qu'il n'est pas tout à fait dans vos cordes financièrement. Le plus souvent, il sera prêt à consentir quelques efforts pour obtenir le marché.

 

 

2ème exemple (rapport de force inévitable...)


En janvier de l'année dernière, je fais réparer le pot d'échappement de mon véhicule. Quatre mois plus tard, alors que je n'ai pas parcouru la france entière, le pot fait un bruit d'enfer : il semble percé. Je vais donc voir le même garage, et je me fait beaucoup d'idées... Notamment celle que je n'aurais pas à débourser un centime puisque des réparations ont été effectuées au même endroit quatre mois plus tôt. Grossière erreur, un des mécaniciens m'appelle et m'annonce que les réparations coûteront plusieurs centaines d'euros !

Immédiatement, je me rends à ce garage, "les nerfs un peu à vif". Je demande à voir le chef d'atelier et je fais monter ma voiture sur le ponton. Et là, surprise, la fuite était due à un point de rouille (situé juste sur un collier de fixation...) qui n'aurait jamais dû échapper à l'oeil du mécanicien quatre mois plus tôt lors du montage. Devant ce constat évident, la moutarde me monte au nez.


Il faut dire aussi que dans les yeux du chef d'atelier, j'avais deviné un gros doute. Le ton monte jusqu'à ce qu'il me dise : "vous n'avez qu'à aller au Tribunal". Mais qui irait au tribunal pour quelques centaines d'euros ?. Finalement la situation s'apaise, et je lui explique calmement que ce coup du sort me met dans l'embarras car j'avais absolument besoin de mon véhicule dans l'après midi. Le lendemain, lorsque je vais récupérer, c'est toujours ce chef d'atelier en personne qui me présente une facture réduite. Il m'a fait un rabais sans que je lui demande expressément !

 

 

Comme quoi, ce sont des petites économies comme celles-ci qui font des rivières. Au fur et à mesure, vous pouvez engranger quelques centaines d'euros facilement. De quoi se permettre de bonnes sorties ou financer quelque chose de plus important. La majorité d'entre nous n'oseront jamais demander quoi que ce soit, de peur de "passer pour", et pourtant, je regrette vraiment de ne pas l'avoir fait pendant longtemps sur de gros montants.


Bâtir un capital de départ pour investir, par les temps actuels, demande impérativement de passer par là, tout en trouvant les intermédiaires les plus valables. Quel que soit le scénario de négocation, je crois que "l'esprit" est important, c'est à dire qu'en fait, je ne pense jamais "qu'un gagnant" ou "qu'un perdant" se dégage d'un rabais ou d'une ristourne, mais qu'il s'agit simplement d'un procédé naturel, un don que la nature nous fait. Tout le monde y gagne : celui qui nous fait le rabais n'acceptera jamais de travailler à perte et en tirera bénéfice aussi, tandis que nous, de notre côté, nous payons un prix qui met tout le monde d'accord. 

 

Il reste encore beaucoup de choses qui ne pourront jamais être achetées ou négociées, comme vous le savez parfaitement. Comme chacun le sait, l'argent est volage ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans Finances-investissements
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.