Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 20:23

 

Une question qui mérite d'être posée... Qu'est ce qui distingue une personne arriviste d'une personne ambitieuse ?. Par delà la sémantique, les points de vues peuvent être partagés, et l'amalgame peut aussi naître facilement. Voici mon opinion...

 

L'arriviste

Un arriviste vous marchera sur la tête pour obtenir ce qu'il convoite. Il ne s'intéressera qu'à ce que vous êtes en mesure de lui apporter et rien d'autre. Pour lui, vous ne serez toujours qu'un pion sur un échiquier, un concurrent ou un paillasson. Il ne partage jamais ses connaissances, ne connait pas les actions de bienfaisance, ignore la notion de récompense ou d'amitié et retourne sa veste à la première occasion venue. C'est le roi des intrigues de coulisses, du zèle, des coups de force qui se dégonflent comme des ballons de baudruches car il parvient rarement à faire l'unanimité du fait de son individualisme. S'il est propulsé à la tête de postes qu'il considère comme «des tremplins» pour sa carrière, il deviendra vite un véritable tyran. L'arriviste usera de toutes les ficelles, surtout les plus sordides comme le chantage, et il manquera toujours de naturel et de sincérité dans ses propos, mais vous ne vous apercevrez de cette facette de sa personnalité qu'au hasard de discussions avec des collègues de travail.

 

L'ambitieux

Un ambitieux, à mon sens, procède tout autrement. Ma vision d'une personne ambitieuse est celle de quelqu'un qui cherche à rassembler et non pas diviser, qui s'élève spirituellement ou culturellement, sans pour autant bafouer les valeurs qui lui sont chères. Je suis quelqu'un d'ambitieux et je ne vais pas m'en cacher, car ne pas avoir d'ambitions, c'est être fantomatique. Ce qui ne m'empêche pas pour autant de discuter avec des smicards ou des gens qui vivent très simplement, parce que j'éprouve un profond respect pour eux (et je suis passé «par là» aussi). Je suis aussi quelqu'un qui pense que la franchise est toujours préférable, quitte à attendre le bon moment pour dévoiler ses griefs, en mettant parfois «les formes», suivant la situation. Par essence, une personne ambitieuse connait par coeur toutes les arcanes de la diplomatie. Le respect s'est toujours gagné, en ce qui me concerne, par la qualité du travail fourni, des dialogues constructifs et rarement «musclés», sauf quand je considère être mis en cause plus ou moins ouvertement. Démonter des rumeurs infondées, calmer les esprits et clôturer ces rares altercations sur une note positive est aussi une démarche qui ne m'a toujours apporté que de la satisfaction. Ne pas calculer le temps passé, ni l'argent dépensé dans ses projets en attachant autant d'importance au résultat qu'à la façon de l'obtenir m'importe également énormément.

 

Synthèse et conclusion

 

Opérer une distinction entre l'arriviste et l'ambitieux est quand même très délicat. Très souvent, l'on confond facilement l'un comme l'autre alors que des nuances sont omniprésentes. l'arriviste comme l'ambitieux ont des points en commun, comme l'ego et le passé douloureux. Le premier de ces éléments est moins proéminent chez l'ambitieux. Le deuxième découle d'une évidence : la nécessité de briller cache souvent quelque chose de profondément enterré dans le subconscient. Enfin, les ambitieux et les arrivistes ont souvent un côté cynique plus ou moins assumé.  

 

Je pense être bien placé pour parler de "ces deux variantes" de personnages par rapport à mes expériences dans différentes sociétés privées et la fonction publique. A l'heure actuelle, je fais plus de 45 heures toutes les semaines (ce qui inclue la rédaction d'articles) pour obtenir nettement plus de deux fois le SMIC net d'impôts, et je ne le dois qu'à mes ambitions, qui ont toujours été croissantes. J'ai commencé avec quelques centaines francs en apprentissage, il y a maintenant 17 ans, et j'ai tout obtenu par moi même (permis, diplômes, etc...). J'ai toujours trouvé du travail dans ma vie professionnelle et je n'ai jamais été licencié (oui...), sûrement parce que j'ai toujours été fidèlement attaché à ces principes de fonctionnement. Pour autant, je ne pense pas avoir «réussie» ma vie, mais je vis très confortablement, et personnellement, je trouve qu'il n y a aucune honte à le montrer après avoir traversé des moments très difficiles.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans Sur moi-ce blog
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.