Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 11:37

 Ils s'appellent Pierre, Paul, ou Jacques et ils aiment les embrouilles. Oui, vous avez bien entendu, ils aiment quand le purin remonte de la fosse, tout comme certains animaux adorent se prélasser dans la boue. 

  

Vous avez probablement quelques spécimens de ce type dans votre vie professionnelle, amicale, peut être même amoureuse !

 

En vacances, j'ai eu tout le loisir d'éplucher quelques magazines dont l'un parlait de ces êtres malfaisants qui empoisonnent notre quotidien. En l'occurrence, il s'agissait du «Femme actuelle» de Juin, aussi je vais me livrer à un petit travail basique de pige et de synthèse, avant de vous parler de ma propre expérience du sujet.

 

Ben oui, je le confesse... Cela doit être mon côté «métrosexuel» qui trouve là son expression ultime (rires), mais de temps en temps j'aime lire quelques articles de mensuels féminins qui débordent d'informations pratiques, notamment sur la psychologie.

 

 

Caractéristiques des gens qui se nourrissent d'embrouilles

 

 

 

Ils créent des relations extrêmement fortes d'entrée

 

Au premier abord, ils se présentent très souvent comme des gens très sympathiques, et tissent leur toile autour de vous en racontant facilement leur vie, puis en sollicitant des confidences. Dès la première rencontre, vous vous dites : «cette personne est vraiment très agréable, mais elle vraiment trop expansive et me pose énormément des questions indiscrètes».

 

L'étau se resserre quand vous vous confiez, car là, c'est le genre de boomerang qui peut vous revenir tôt ou tard dans la figure et servir d'argument à un ignoble chantage. Dès le premier contact, il est indispensable de rester sur un terrain neutre en glissant sur d'autres sujets «bateaux» tels que ce que nous aimons comme sorties, etc... Au pire, l'on peut faire mine de jouer le jeu mais sans jamais livrer de propos qui pourraient se retourner contre nous.

 

 

 

Ils aiment se nourrir des problèmes des autres et en créer pour des riens

 

Ce sont des manipulateurs nés, qui vont systématiquement chercher à vous déstabiliser émotionnellement. Pour le faiseur d'embrouille, c'est un moyen de vous tester mais aussi de prouver sa propre valeur, sa supériorité réelle ou supposée par rapport à vous.

 

Bottez toujours en touche à ses allusions. «Il vous dit que vous risquez de graves ennuis avec votre patron suite à un dossier que vous avez mal ficelé ?». Répondez : «Ah bon ?», puis passez à autre chose. Il sera enclin à reporter son attitude sur un autre «client», plus amène.

 

Dites lui que vous n'avez pas le temps de discuter pour l'instant, que votre esprit est pour l'instant préoccupé par un tout autre problème.

 

 

 

Ils vous obligent constamment à juger ou à critiquer les autres

 

Notre faiseur (-se) d'embrouilles répond toujours présent au moindre petit ragot. Il adore critiquer et surtout influencer le cours des événements. «Il happe ses interlocuteurs dans une spirale émotionnelle négative qui abolit la pensée rationnelle», selon Isabelle Méténier. (psychosociologue)

 

Là aussi, il est de bon aloi de rester évasif dans ses réponses ou d'avouer clairement que l'on ne partage pas le même avis que lui. Il peut être aussi judicieux de recentrer le thème de la discussion sur un tout autre sujet.

 

 

 

Suite en cours de rédaction.

Partager cet article

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans psychologie-psychanalyse
commenter cet article

commentaires

gina 19/07/2011 21:25


Bonjour alexandre, tu as tout à fait raison, mais en vieillissant on n'entre plus dans ce genre de piège. Du moins pas aussi facilement....


Annie 11/07/2011 16:50


Ici, dans les blogs, il y en a tant!
Sinon, ils n'ont rien a raconter: les gens heureux ont moins d'embrouilles, forcément...


gestiondevie.over-blog.com 11/07/2011 19:14



Coucou Annie,


c'est vrai que dans les blogs et dans les réseaux sociaux, beaucoup d'entre eux s'en donnent à coeur joie !


Mais bon, je n'ai jamais eu de problèmes avec des bloggeurs, et même si je devais en avoirs, cela serait des "ennuis light" puisque ces menus problèmes n'auraient aucun impact sur ma vie privée



gros bisous et bonne soirée


alexandre



Flavia 11/07/2011 12:52


Voila au lieu de profiter des paysages,Alex nous fait une leçon sur les manipulateurs,excellent,cependant ,je pense que d'un coté ça peut faire la balance ,quelqu'un qui se confie facilement ou
autres peut être en manque de communication aussi...certes,il ya bien des ressemblances avec des personnes que l'on voit au quotidien,mais voyons un peu aussi le coté positif,dans toute relation,il
y'a une raison valable et pas toujours négative,pour ma part,je fais confiance a mon intuition bien souvent,et elle se trompe pas...allez bisous Alex,et bonne journée


gestiondevie.over-blog.com 11/07/2011 13:12



Coucou Flavia,


je parlerai brièvement de mes expériences en toute fin de 2ème partie, car là, il s'agit juste d'un travail de reformulation. Pour moi, il n y a aucun côté positif à cotoyer ces personnes, et je
le dis en toute franchise, car elles ne m'ont toujours apporté que des tracas (même quand j'étais apitoyé), à moins... qu'un beau jour elles puissent se remettre en question, ce qui est peu
probable. 


gros bisous et bonne journée également


alex


 



Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.