Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 08:00

Aujourd'hui je souhaite vous apporter un petit plus qui tient plutôt du domaine de la psychologie, et qui permettra de mieux cerner votre nature profonde.

 

Suis je quelqu'un d'entrepreneur ou quelqu'un de plutôt «passif» ? Il est parfois difficile de répondre à cette question.

 

Pour parvenir à y répondre, je vais utiliser une classification par «profils bestiaux» que j'utilise pour étalonner mes adversaires au poker. Ce n'est que mon opinion, mais je suis intimement persuadé que cette typologie établie par l'excellent joueur Phill Hellmuth est transposable à la vie courante, en particulier pour tout ce qui touche à la gestion de nos ressources financières.

 

 

L'analogie est facile, il n'existe que quatre types de profils bestiaux propres à chaque joueur.

 

 

 

sourisLa souris : ultra prévisible dans le jeu. Au poker, lorsqu'elle «identifiée» comme telle par les joueurs, tout le monde passe son tour. Elle se fait systématiquement bluffer car elle est très impressionnable. Elle ne participe que très rarement au jeu, et quand elle le fait, c'est parce qu'elle a un jeu énorme. La souris gagne très peu parce qu'elle prend ne conçoit par le risque, elle ne bluffe donc jamais. Ses gains à ce jeu : nuls ou peu importants.   

Dans la vie courante, il pourrait s'agir de personnes qui veulent devenir rentière uniquement en faisant fructifier leurs économies sur des placements ne comportant aucun risque. Par ailleurs, elles n'aiment pas les situations conflictuelles et s'opposent rarement. Peu créatives et entrepreneuses de par leur nature... mais elles s'en moquent ouvertement.

  

 

 

 

elephant.jpgL'éléphant : Au poker, c'est un joueur qui se fout du résultat sur le long terme. Il joue sans tenir compte des probabilités, il est de tous les coups et s'engage à la légère en ne sélectionnant jamais ses cartes. Il paye donc à chaque tour d'enchère, il est plutôt passif et voit ses jetons s'envoler comme neige au soleil. Ses gains à ce jeu : nuls ou peu importants.

 

Dans la vie courante, c'est probablement quelqu'un qui n'agit que par impulsion. Il ne se renseigne jamais (ou très peu) sur ce qu'il compte faire ou acheter. Il n'est pas particulièrement habile pour défendre ses intérêts et n'arrive pas à concentrer ses efforts,  ses projets échouent souvent pour ces raisons. Il peut être entrepreneur, mais connait toujours d'énormes difficultés en tant que gestionnaire.

 

 

 

 

chacal7.jpgLe chacal : Au poker, c'est un joueur très agressif et insondable, qui aime bluffer. Son jeu est totalement illisible, car il peut très bien jouer de différentes façon une main "puissante" ou "faible". Pour cette raison, il martyrise souvent les joueurs de la table où il se trouve. Ses gains à ce jeu : assez importants à faramineux.

Dans la vie courante, on peut le comparer à quelqu'un qui n'obéit à aucune logique particulière, et ne suit jamais les mouvements de masse. Il se démarque du troupeau chaque fois que c'est possible parce qu'il veut toujours se distinguer, une manière de donner du piment à son existence. Amoureux de l'innovation et de la créativité,  C'est l'archétype de l'entrepreneur ou de l'artiste. 

 

 

 

 

 

lionLe Lion : Au poker, il peut rester "endormi" très longtemps sur une table ou faire de la figuration. Dans les gros coups, Il attaque fortement avec des mains "à potentiel" et fait payer très cher ceux qui s'attaquent à ses intérêts. Il sait aussi bluffer au moment opportun et lit très bien le jeu. Il n'est pas impressionnable. Ses gains à ce jeu : assez importants à faramineux. 

Dans la vie courante, il peut tantôt être comparé à un paresseux («en phase d'hibernation»), tantôt à un «fonceur» quand il a effectué ses choix, après une période de réflexion très variable. Il est déterminé, ne rechigne pas à taper du poing sur la table quand les événements le nécessite. Contrairement au profil précédent, il attendra patiemment des "moments clefs" pour agir. Entrepreneur, il est à l'affût des meilleures opportunités. 

 

 

 



 

 

Nous appartenons forcément à l'un de ces profils animaliers, j'en suis intimement convaincu.

 

Il est à noter que ces portraits ne sont «pas purs», c'est à dire que nous avons une prédominance souris, éléphant, chacal ou lion, combinée avec une autre tendance de la même typologie, suivant nos humeurs.

  

Bon, j'arrête là... Cela devient "30 millions d'amis" ... 

Partager cet article

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans psychologie-psychanalyse
commenter cet article

commentaires

Annie 01/03/2011 08:31


J'avais loupé cet article, je me ratrappe!


gestiondevie.over-blog.com 01/03/2011 11:17



Coucou Annie,


article très instructif sur notre personnalité


gros bisous et bonen journée



marie arragon 26/02/2011 16:54


et oui Alexandre,d'ailleurs chez moi,j'ai des éléphants,je suis entourée de loup,mais pas de chacal,lol...bisous


gestiondevie.over-blog.com 26/02/2011 20:24






Tu danses avec les loups alors...


bonne soirée et bon week end à toi



Flavia 26/02/2011 13:10


Ah ,j'hésite entre le chacal et l'éléphant,mais bon,c'est vrai j'aime pas suivre la masse mais plutot en faire qu'a ma tête,pas toujours bien d'ailleurs!!!!et le loup quel son ces traits?lol
Bisous


gestiondevie.over-blog.com 26/02/2011 16:03



Coucou Flavia,


alors comme ça tu es éléphante avec des tendances "chacal" voir louve ?.


Mais bon, il s'agit juste d'une typologie comportementale de base. Bien entendu, je ne m'en sers qu'au jeu, et quasiment jamais dans la vie courante.


gros bisous et bon week end



Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.