Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 14:49

vie-a-deux.jpg 

De nos jours, rares sont les couples totalement épanouis dans la vie quotidienne. Un mariage sur deux se termine en divorce. Près de deux couples sur trois se séparent après seulement quelques années de vie commune. Nous sommes peut être aussi passés à l'ère de la consommation en amour... Les statistiques tendraient presque à démontrer qu'un conjoint se choisirait comme un simple produit de supermarché !

 

Pourquoi la vie de couple serait-elle devenue un enfer ?

 

L'on s'engage un peu trop souvent à la légère et l'on néglige des aspects concrets de la vie courante. L'on ne réfléchit pas assez aux besoins de l'autre et l'on s'enferme dans une logique individualiste. Parfois, aussi, l'on offre aucune perspective d'avenir ou d'évolution. Et puis, les couples, aujourd'hui, doivent obligatoirement travailler tous les deux s'ils veulent avoir une chance de vivre à peu près correctement. Si nous remontons quelques dizaines d'années en arrière, la femme était alors cantonnée aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants, le père était chargé de «faire bouillir la marmite» de la famille et un seul salaire suffisait largement à le faire. Sur les cendres de ce modèle de couple (certainement trop rigide) est né progressivement une autre version de la vie à deux, plus adaptée aux obligations du monde moderne, mais malheureusement, aussi fragile que du cristal.

 

Nombre d'entre nous connaissent des couples qui ne communiquent plus que par textos ou «post-it» apposés sur le frigo. Tout va plus vite en amour, et l'on succombe d'autant plus facilement que les tentations sont omniprésentes. L'infidélité ne fait plus hurler et s'est même banalisée, les clubs échangistes intriguent plus qu'ils ne dérangent, le spectre d'une rupture amoureuse plane à la moindre contrariété. La vie de couple est faite de compromis permanents. Comme travailler tous les deux et faire vivre la flamme de l'amour est un sacerdoce, je vais tenter d'apporter ma pierre à cet édifice, qui, si je regarde autour de moi, tient plus du château de cartes que d'une forteresse inébranlable !

 

Les enfants

 

Après la naissance d'un enfant, l'amour prend une forme différente. C'est ainsi que les regards portés l'un sur l'autre changent, et que le couple peut alors connaître de grosses difficultés dans la communication/la sexualité. Les psychothérapeutes de couple peuvent panser ces plaies béantes qui peuvent briser un couple sur l'autel de l'incompréhension mutuelle. Il est parfaitement normal que le premier enfant provoque un séisme dans la vie courante et des tensions plus fréquentes au sein du couple. La femme passe rapidement du statut d'épouse a celui de mère, l'enfant devient la préoccupation majeure, et, bien entendu, les moments à deux se font plus rares. A titre purement indicatif, 15% des ruptures proviennent de la naissance du premier enfant, 90% des couples reconnaissent que leur sexualité s'est dégradée après cet heureux événement.

http://www.rtl.be/pourlui/article/La-naissance-du-premier-enfant-nuit-a-la-sexualite-de-90-des-couples-103142.htm

Les solutions à ces problèmes sont de plusieurs ordres, elles passent surtout par des moments de discussion en tête à tête avant que les frustrations n'éclatent en colères.

 

Cadre du vie de couple

 

L'espace qui est occupé par deux personnes influe sur le mental, et par ricochet, sur l'épanouissement. C'est le cas chez l'enfant, mais aussi chez l'adulte. Si vous êtes de jeunes citadins tous les deux et sans enfants, cela ne vous dérangera pas forcément d'occuper un loft au centre ville d'une grande métropole. Cependant, un nombre croissant «de provinciaux» se détournent de ce mode de vie qui peut être ressenti comme très oppressif. En effet, les grandes villes sont stressantes, la circulation y est dense, et l'air est pollué. Il y a quand même quelques avantages indéniables à vivre en milieu urbain, car ce mode de vie procure le sentiment que tout peut être obtenu très facilement, de la nourriture à de multiples services (médicaux, sociaux, festifs, etc...)

En couple, il faut s'accorder sur les choses essentielles : préférez-vous la campagne ou la ville ? Mon conjoint peut-il vraiment se plier à mes exigences en matière de cadre de vie ?

 

L'argent

 

L'argent est très certainement le motif le plus courant de disputes dans une vie commune et représente l'une des premières causes de séparations. Avant de vous installer à deux, posez clairement les cartes sur la table et définissez clairement les fondations d'une saine gestion, ce qui permettra déjà d'éviter les conflits éventuels.

 

Trois cas de figures peuvent se présenter.

===> 1°  votre conjoint ne gagne rien, pas grand chose ou se trouve au chômage (viens chez moi, j'habite chez une copine...)

===> 2 ° votre conjoint gagne très nettement plus que vous

===> 3°  les revenus sont à peu près équivalents

 

Dans le cas n°1 et n°2, il vaut mieux que les dépenses soient réparties au prorata de ce que chacun gagne. C'est une répartition équitable, et une manière de responsabiliser l'autre vis à vis de ses dépenses et de ses revenus. Cependant, un sentiment d'infériorité peut naître chez celui qui gagne le moins, il convient alors de ne pas faire étalage de ses moyens et de «le tirer vers le haut» en l'incitant à gagner au moins autant. La fusion totale des comptes, dans ces cas là, apparaît logiquement assez risquée et peut apparaître comme provocatrice aux yeux du conjoint dans le cas n°2.

Dans ces deux premières hypothèses, mieux vaut disposer de deux comptes totalement séparés, et d'un compte joint pour les dépenses courantes (gaz, électricité, eau, etc...). S'il reste éventuellement un surplus sur ce compte à la fin de l'année, alors l'argent peut être utilisé à d'autres fins (restaurants, voyages, etc...).

 

Le cas n°3 reste bien évidemment ce qui se fait de mieux. Mais même dans ce cas là, des conflits peuvent survenir en cas de comptes totalement fusionnés. Pensez à toujours conserver un jardin secret en matière de finances personnelles, cela vous permettra de ne pas avoir à systématiquement vous justifier d'une dépense effectuée !

Si l'argent poussait dans les jardins et était facile à obtenir, cela se saurait. Pour ma part, je cherche toujours cette plantation et pour l'instant, je n'ai trouvé que des graines. 

  

 

Suite au prochain épisode.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans vie pratique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.