Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 13:30

  «In médio stat virtus» : la vertu est éloignée des extrêmes

 

De toutes les qualités dont peut être doté l'être humain sur cette planète, il en est une qu'il est très difficile d'acquérir complètement : la sagesse. Rechercher constamment la sagesse dans la vie de tous les jours n'empêche absolument pas d'user de diplomatie et/ou de franchise dans n'importe quelle situation donnée, car si vous êtes entourés de gens intelligents, ils sauront toujours lire entre les lignes ou déceler vos opinions

 

La sagesse, c'est aussi savoir dire "non" car si vous ne savez pas le faire, l'estime que vous aurez de vous mêmes va naturellement s'amoindrir et vos ambitions s'éloigneront naturellement, alors que dans le même temps, votre crédibilité sera inévitablement entachée si vous occupez des fonctions avec quelques responsabilités, si infimes soient-elles.

 

 

Les personnes impulsives sont souvent entourées d'autres personnes qui réagissent de la même manière, l'effet de groupe jouant à plein. Quelles seront les effets directs de "nos coups de tête" ? nous perdrons beaucoup de choses, et j'ai déjà commis ces erreurs par le passé, tout comme vous. Nous pouvons perdre des amis par des propos blessants, de l'argent sur un coup de cœur irraisonné, un amour par la faute d'actes complètement irréfléchis … Pour en avoir pleinement conscience, il faut avoir commis ces erreurs à de multiples reprises.

 

Beaucoup de gens, quotidiennement, agissent avant de réfléchir et regrettent ensuite amèrement les conséquences de leurs réactions "à chaud", mais il est bien souvent trop tard pour ce qui est irréparable. 

 

 

Comment se caractérise le manque de pondération ou de sagesse ?

    

Dans les propos : les amalgames, les propos outranciers, les insultes, le manque de respect évident pour soi-même ou les autres, un caractère trop colérique, le mépris, l'arrogance, etc...

cas particulier des propos sur internet : attention, ne pas forcément vous fiez à ce que vous lisez ... L'exubérance est souvent la norme pour appâter le chaland.


Dans les actes : les gestes déplacés, le manque de courtoisie, les violences, le fait de casser des objets volontairement, les décisions prises trop rapidement ...

 

Que fait gagner la sagesse dans la vie courante ? de l'argent, des amis fidèles, mais surtout, de la stabilité professionnelle, indispensable pour se construire un avenir.

  

Le seul gros hic, c'est que la sagesse doit souvent être "travaillée"… Cette nature calme démontre aussi une certaine maîtrise de soi, indispensable pour être meilleur dans la vie professionnelle/les affaires. Cette voie là, pour moi, mène lentement mais sûrement vers une totale sérénité depuis plusieurs années. En effet, que peut-il exister de plus intéressant que de chasser nos propres fantômes ?

 

 

 

"L'homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible ; il sait se plier mais pas se courber." (Confucius)
"Le roseau plie mais ne rompt pas" (La Fontaine)
Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans psychologie-psychanalyse
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 14:36

locationsaisonniere.png 

Comme je l'avais déjà évoqué précédemment, ceux qui sont parvenus à l'indépendance financière acceptent toujours de perdre de l'argent au départ pour en gagner plus par la suite. Ce sont également des personnes qui adorent le contact, qui sont ouvertes sur le monde, qui n'ont pas peur de partager leurs expériences dans le domaine financier alors que d'autres n'oseront jamais le faire. Bref, des gens que j'aime, forcément, puisqu'ils nous permettent de toucher les étoiles.

 

Nous devons toujours apprendre au contact des meilleurs et nous former pour évoluer, c'est impératif. Ceux qui n'ont pas de capital initial doivent comprendre comment s'en constituer un (mon blog a été conçu pour décrire ce processus), et ceux qui en possèdent un doivent savoir comment l'utiliser au mieux, ce qui n'est pas toujours évident sans conseil adapté autour de soi.

 

Ludovic de www.passion-locatif.com est un investisseur chevronné, passionné par l'investissement immobilier, en particulier la location saisonnière. Dans l'optique de profiter de la vie tout en devenant «un vrai investisseur», la location saisonnière peut m'intéresser dans un futur plus ou moins proche...Mais j'allais dire que dans le fond, tout ce qui touche aux investissements m'intéresse, parce que je suis quelqu'un d'assez curieux de nature et je ne manque jamais de projets !

 

Avec le livre s'enrichir grâce à la location saisonnière,j'ai découvert un monde que je connaissais pas du tout : celui de l'immobilier locatif saisonnier. Toutes les étapes à respecter concernant ce type d'investissement y sont décrites de l'achat jusqu'à la revente. Cet ouvrage sous format numérique grouille aussi de conseils en matière de fiscalité ou de marketing, mais surtout, surtout, il recueille des témoignages de nombreux particuliers qui ont parfois commis des erreurs importantes lors de leurs achats immobiliers. L'on découvre à la lecture de cet ouvrage quelqu'un qui est soucieux d'une certaine éthique, de l'accueil des vacanciers aux services qu'ils proposent à ses clients...Et cela aussi, c'est extrêmement plaisant dans le monde actuel, alors que le souçi du bénéfice pourrait l'emporter sur la qualité du service rendu.

 

S'enrichir grâce à la location saisonnière s'adresse à tous : jeunes et moins jeunes, personnes aux budgets serrés (moins de 30000 euros) et même ceux qui n'habitent pas forcément à proximité immédiate des lieux touristiques, car il est important de rappeler que son auteur habite à plusieurs centaines de kilomètres de certains de ses appartements à vocation locative. Cet ouvrage, Ludovic le vend à 29 euros, mais je suis certain qu'il en fera sûrement économiser plusieurs milliers à ceux qui l'achèteront...«Satisfait ou remboursé», qu'il disait, pour moi cela sera «très satisfait» !.

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans Finances-investissements
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 17:00

 

 

 

 

Obscurantisme et scientisme

 

L'obscurantisme est une attitude qui consiste à refuser la diffusion des savoirs dans tous les domaines, souvent pour des prétextes religieux. C'est ainsi que Galilée fut jugé par l'inquisition pour hérésie parce qu'il prétendait que la Terre était ronde.

 

L'obscurantisme est donc le refus de la modernité ou de la curiosité intellectuelle avec comme remparts les dogmes religieux. Bien sûr, il faut accepter la spiritualité des autres, mais aussi se souvenir que l'homme a pu évoluer au cours des siècles grâce au progrès technique et scientifique, plus que par l'aide de la religion catholique par exemple, qui n'a pu que calmer certaines ardeurs belliqueuses en instaurant des jours de paix. (comme la trêve de Dieu > link). Autant le dire franchement, bannir absolument l'obscurantisme si nous voulons progresser dans le développement personnel me parait extrêmement important.


C'est navrant, mais l'obscurantisme n'est pas neuf et il existe depuis la nuit des temps. A l'opposé, l'agnostique ou l'athée sera plus ouvert à toutes les conceptions de l'Univers comme «le scientisme», puisqu'il cherchera des réponses cartésiennes pour expliquer la naissance de toutes les formes de vie ici bas.

 

Qu'est ce que le scientisme, me direz-vous ? Le scientisme affirme que la science expérimentale est supérieure à toutes les autres formes d'interprétation du monde (dont la forme religieuse). Le scientisme cherche «à organiser scientifiquement l'humanité», selon la définition de wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Scientisme


Cette conception de l'humanité est captivante, je vous propose d'en avoir un petit aperçu. Je pourrais m'étendre longtemps là dessus étant donné que j'ai été amené à traiter certains de ces sujets sur d'autre sites, mais je vais être relativement synthétique.


 

Confrontations régulières entre science et religion 

 

Les confrontations entre la science et les religions sont fréquentes. Certains scientifiques sulfureux travaillent sur un modèle unique d'équation mathématique, un modèle qui permettrait d'englober toutes les lois de la physique déjà existantes et qui tendrait à démontrer qu'elles sont toutes issues "d'un créateur de l'Univers". Mais pour l'heure, leurs travaux sont vains et sujets à caution puisque ces chercheurs portent en général "une double casquette", avec le cumul de fonctions religieuses et de diplômes scientifiques. Ils ne sont donc pas crédibles du tout dans leurs recherches.

 

Science et religion ne font jamais bon ménage. Le scientifique est plutôt un pragmatique, il cherche à comprendre, se sert "de modèles", et préfère se tenir à l'écart des influences religieuses et philosophiques. Souvent aussi, il vulgarise ses théories pour le grand public, et peu importe les moyens financiers mis à sa disposition pourvu qu'il parvienne à son but.

michael persinger

 

Ci dessus, Michael Persinger. Il s'agit d'un chercheur américain en neurosciences cognitives. Il est persuadé que les croyances religieuses sont créées artificiellement par notre cerveau afin de répondre à nos angoisses les plus profondes : peur de la mort, besoin d'être rassuré, etc... Il n'a pas encore prouvé scientifiquement cette hypothèse, mais il y travaille sérieusement en laboratoire.  

 

La genèse vue par le scientisme, et la mort

 

Quelqu'un qui est pragmatique s'intéressera beaucoup plus à la science sans pour autant lui faire une confiance aveugle (des dérives contraires à l'éthique sont possibles à l'avenir).  Même la naissance de l'homme peut être scientifiquement explicable. "Le vrai curieux", libéré des contraintes religieuses se passionnera pour des théories comme la panspermie (terre fécondée de l'extérieur, voir ici > link ).

 

Lors des expériences de morts imminentes (ou NDE pour Near death expérience), les témoins parlent d'une vision fréquente "d'un tunnel blanc" pendant la mort clinique. Cette vision est souvent récupérée à des fins de prosélytisme religieux, mais elle peut simplement s'expliquer par la libération d'une substance chimique (les endorphines). Cette dernière substance est libérée automatiquement quand le cerveau fait face à une situation de stress. (pour en savoir plus, lire ici > link ). 

 

Félix Baumgartner, un des pionniers de l'humanité ?

 

 

Enfin, pour clôturer cet article, je voulais saluer Félix Baumgartner pour son saut à plus de 38000 mètres d'altitude. Des gens comme Baumgartner, quelque part, font reculer l'obscurantisme tout en repoussant les limites de l'être humain. Ils peuvent aussi être vus comme des pionniers qui font avancer l'humanité, et permettront sûrement, un jour, de sauver l'espèce humaine, même si quelques esprits chagrins trouveront toujours qu'il s'agit d'un gaspillage inutile d'argent ou de temps.

 

 

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans psychologie-psychanalyse
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 16:10

bureau.jpg

Mon blog va bientôt atteindre les deux ans d'existence à la mi-novembre, les abonnés ont pu disposer d'un petit bilan que je vais approfondir. Les gens doivent savoir qu'un blog n'est pas seulement qu'un lieu de partage et de discussion, c'est aussi beaucoup de temps passé à l'entretenir, de bons et de mauvais moments, mais aussi et surtout du plaisir. Sans plaisir, je pense que j'aurais fermé boutique depuis longtemps vu les tracas engendrés.

 

Mes débuts

 

Reprenons à mes débuts...Mon blog a été créé en novembre 2010, sans aucune publicité, même pas autour de moi. Forcément, je savais qu'en parlant d'argent, j'allais m'attirer les foudres de quelques bien-pensants.(rires). 

Je m'attendais donc à certaines critiques, qui sont venues naturellement parce que l'herbe du voisin est toujours plus verte que la nôtre et que les frustratrions sont énormes... Mais c'est la nature humaine et je m'y attendais, ayant connu moi aussi ce genre de périodes ou je reprochais à la terre entière d'être responsable de ma miséritude.

 

Face à l'argent, nous avons tous nos priorités et nos points de vue. Personnellement je ne rentre pas dans une logique de compétition et je ne me prends pas pour «le messie», je veux simplement montrer qu'avec un peu de volonté, l'on peut faire beaucoup de choses. Je tenais aussi à éveiller les consciences des salariés et des jeunes vis à vis de l'avenir qui les attend, j'espère y être parvenu. 

 

Pour ce qui est de mes projets futurs, la France compte maintenant plus de 3 millions de chômeurs et je ne vais pas attiser des tensions sociales inutilement, seuls les abonné(e)s disposeront d'informations supplémentaires.

 

 

Des erreurs … et de grosses déceptions aussi...

 

Au départ, je pense que j'ai commis au moins deux erreurs stratégiques : un design pas trop engageant, un logo qui évoque un homme d'affaires alors que cela n'est pas du tout le cas. Le premier défaut a été rectifié récemment pour un meilleur confort de lecture, et pour ce qui est du logo, je n'y toucherai plus étant donné que c'était le seul qui me convenait et qui était disponible.

 

Autre défaut de mon blog pendant les deux premières années, un caractère trop intimiste dans certains articles et de la désinvolture à n'en plus finir. A force d'employer un style ampoulé et un ton convenu sur d'autres sites, j'ai souvent eu envie de «me lâcher» ici. C'est à mon avis un énorme tort que j'ai corrigé ces derniers temps.

 

La catégorie «actions caritatives» a été supprimée, elle n'était pas lue du tout. Cela ne m'empêchera pas de faire encore des gestes dont je ne parle pas forcément beaucoup, mais j'ai été extrêmement déçu à ce niveau là. Lorsque vous consacrez du temps ou de l'argent à une action caritative quelconque, vous le faites sans rien attendre en retour mais vous vous attendez au minimum à un simple merci...Or, à l'exception notable du don du sang que je pratique depuis plusieurs années et où je rencontre toujours des gens courtois et très sympathiques, tout le reste a été particulièrement décevant du point de vue de la gratitude ou du respect des engagements tenus. On demande à ma génération de se serrer la ceinture et c'est que je vais faire parce que nous n'avons pas d'autres possibilités. Compte tenu de l'ampleur de ma déception, si mes ressources publicitaires me le permettent à l'avenir, elles serviront au bonheur de mes proches et à celui des abonné(e)s qui me font confiance.

 

Le reste dépendra de beaucoup de paramètres que je ne peux anticiper. J'aime les rencontres, les voyages, la nature, les animaux, tout ce qui fait que notre petite planète bleue est une merveille de diversité … Qui vivra verra, et je ne veux pas être accusé de récupérer des thématiques à la mode pour faire de l'audience.

 

Quelques chiffres clés

 

  • entrée récente dans les 100 000 premiers sites internet français. (voir ici).

  • 23 abonnés me suivent régulièrement. Merci encore à eux !

  • 51019 pages vues depuis la création du blog. Merci aussi aux visiteurs réguliers ! 

  • Visiteurs uniques... Année 2011 : Entre 294 (janvier 2011) et 1629 visiteurs uniques (décembre 2011). Année 2012 : entre 1556 (janvier 2012) et 2037 (mois record en septembre 2012).

  • Frais de fonctionnement : «pack premium» (50 euros)

  • Ressources publicitaires quant à présent : 30 euros.

  • Blogrank : 49

  • Article le plus populaire : de la distinction entre l'arriviste et l'ambitieux (voir ici), 145 visites sur les 30 derniers jours

 

Bref, est-ce un petit blog qui monte ? Si l'on se fie aux chiffres, oui. Pour l'instant, le plaisir d'écrire est omniprésent, et je suis quelqu'un de vraiment comblé dans beaucoup de domaines. Un travail assuré, une femme aimante, des amis sur qui je peux compter et le projet de ma vie qui va se concrétiser dans les mois qui viennent. Du bonheur ? c'est certain. Je souhaite vraiment à tout le monde de vivre ce que je vis, même si cela m'a demandé beaucoup de sacrifices jusqu'à présent et que tout n'est jamais parfait ! 

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans Sur moi-ce blog
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 15:06

 montagne.jpg

Nous sommes pétris de qualités et de défauts. C'est un petit peu comme si la nature nous avait tous conçus dans des moules différents. Il est impossible de trouver une personne qui nous ressemble points par points au niveau de ces traits de caractère : nous différons tous.

 

Même les gens qui se disent intérieurement «qu'ils ne valent rien» possèdent des qualités, c'est important de le rappeler. Les qualités et les défauts ne se mesurent pas à une quantité d'argent déterminée, de possessions, ou de statut social : elles sont ancrées en nous et ne demandent qu'à émerger et à être révélés. Dans l'esprit de beaucoup de personnes, d'ailleurs, l'argent est souvent synonyme de pouvoir mais au fond, il n'est qu'un moyen de passer de l'abstrait (la pensée) au concret (la réalisation matérielle de cette pensée).

 

Comment cerner nos qualités et nos défauts ?

 

Je dirais qu'il y a plusieurs axes de réflexion et que les réponses dépendent surtout de notre ouverture d'esprit. Si nous ne parvenons jamais à déterminer quelles sont nos qualités et nos défauts, nous commettrons sans cesse des erreurs lourdes de conséquences pour l'avenir. Connaître nos défauts permet ainsi d'atténuer leurs impacts sur nos vies respectives !.

  

Dans un couple, les qualités et les défauts sont complémentaires et se révèlent naturellement

L'une des erreurs les plus courantes et de faire sa vie avec une personne qui ne correspond pas du tout à nos attentes. Un couple doit être complémentaire. C'est une entité à part entière, à deux têtes pensantes. Nous devons apporter quelque chose à notre conjoint, et vice-versa. Beaucoup de couples ne tiennent pas sur la durée parce ce qu'ils n'ont plus rien à se dire, à échanger, ou ne partagent pas de projets communs. Il peut arriver aussi que l'un des conjoints veuille prendre l'ascendant sur l'autre dans tous les aspects de la vie courante ou qu'une relation soit complètement néfaste à l'équilibre psychologique de l'un ou de l'autre, mais c'est aussi le cas en amitié. (voir ce qu'est une relation destructrice)

 

La vie en communauté

Il fut une époque ou le service militaire permettait aux jeunes gens de prêter de son temps au service de la nation. Je vous parle d'un temps que les jeunes de vingt ans...Dans un cadre bien défini et scrupuleusement réglementé, nos défauts et nos qualités sautent aux yeux, quand ils ne sont pas reflétés par des notes attribuées par des supérieurs hiérarchiques. De manière générale, plus une formation est rude, plus elle est riche d'enseignement sur le plan comportemental et plus elle nous apportera en endurance psychique, suivant ainsi la célèbre formule de Nietzsche («tout ce qui ne tue pas rend plus fort»).

 

Les amis

Les meilleurs ami(e)s du monde sont ceux à qui vous pouvez parler de vos problèmes sans qu'ils ne portent de jugements hâtifs sur votre façon d'agir. Ce sont des gens qui ne vous porteront jamais préjudice, sur qui vous pouvez compter en cas de pépins et qui vous poseront des questions de ce genre : «Tu n'as pas l'air dans ton assiette, aujourd'hui, quelque chose ne va pas ?». Ces gens sont rares, aujourd'hui, très rares. Les traiter toujours avec bienveillance et ne jamais les décevoir est un signe de respect. Si besoin, posez-leur des questions sur telle ou telle aspect de votre personnalité et surtout, n'hésitez jamais à fêter toujours vos plus grandes victoires avec eux.

 

La famille

Qui se souvient de la chanson de Maxime le Forestier ? «On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille...». La famille (parents, etc...) pourra toujours vous aider à détecter vos qualités et vos défauts, mais elle ne sera que rarement objective car elle cherchera toujours inconsciemment à vous protéger ou à vous stimuler. Ne prêtez jamais trop d'attention à ces opinions familiales...

 

Enfin, si cela ne suffit pas ou si vous avez besoin d'indications plus poussées, des grilles d'évaluation comme celles-ci sont aussi très utiles.

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans psychologie-psychanalyse
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 17:45

abraham-lincoln.jpg

«Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas encourager la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous gagnez. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant à leur place ce qu'ils devraient faire eux-mêmes».

 

Abraham LINCOLN (Déclaration au Congrès des USA, 1860)

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans Mes pensées et quelques citations
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 12:28

 experteer logo

Lorsque l'on occupe un poste de cadre ou de manager, l'on peut être amené à une certaine mobilité professionnelle, non seulement en France mais aussi à l'étranger. Cette mobilité est indispensable dans le monde d'aujourd'hui et permet de se forger une solide expérience dont les headhunters sont très friands. ("Le headhunter" n'est autre qu'un recruteur, un anglicisme assez courant dans la gestion des ressources humaines).

 

Vos critères de sélection peuvent être tellement nombreux qu'il est parfois difficile de faire un choix.

Que vous recherchiez un emploi ou que vous désiriez en changer, experteer.fr peut vous aider dans vos démarches grâce à plusieurs fonctionnalités innovantes essentiellement destinées aux candidatures de haut niveau.

 

Sur experteer.fr, vous avez ainsi accès à toute une batterie de critères sélectifs pointus et variés, adaptés à tous les profils : poste recherché (en France ou à l'étranger), rémunération, code postal, distance géographique, mots clés, etc...

 

Après avoir créé votre profil, experteer.fr permet également le stockage en ligne de vos données professionnelles sous formes de fichiers prêts à être envoyés aux recruteurs. (CV, lettre de motivation, recommandations écrites)

 

Une fois inscrit, ce site peut vous garantir une discrétion parfaite (anonymat) si vous souhaitez simplement consulter les annonces disponibles. Il offre également l'opportunité de prendre contact avec les cabinets des chasseurs de têtes, de se renseigner sur le nombre de contacts qu'ils ont pris, et même d'être parrainé.

 

L'accès à ce site ne nécessite pas spécialement de mettre la main à la poche. Vous pouvez vous inscrire gratuitement pour l'abonnement «basique» (voir ici) ou vouloir tout simplement bénéficier de l'abonnement premium. Le coût de ce dernier abonnement est variable (de 8,90 euros à 19,90 euros d'après mes informations) suivant le nombre de mois pour lesquels vous vous êtes abonnés.

 

Pour terminer, experteer.fr dispose également d'un blog construit autour de chroniques quotidiennes relatives au management ou à des formations hautement qualifiées et valorisantes. (blog experteer)

  

experts 

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans publi-rédactionnel
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 12:11

 

lutteetaimeQui connait Guy Gilbert ? C'est un prêtre au blouson de cuir ! Un personnage aussi singulier par son accoutrement que par son approche anticonformiste du christianisme. Depuis qu'il est entré dans l'église, il s'est fait un surnom : «le curé des loubards», en référence à son engagement dans la réinsertion de jeunes délinquants qu'il tente de remettre sur le droit chemin depuis de très longues années. Un type bien, vous dis-je. Il en faudrait des dizaines comme lui en France mais aussi ailleurs. Lors de ses passages à la télévision (c'est une bête médiatique), il n'hésite pas à critiquer ouvertement les positions du Vatican que cela soit sur l'avortement ou le port du préservatif, tout en disposant toujours de la bénédiction du Saint Siège pour ses oeuvres. Bon, je préfère le dire (quand même) : la logique chrétienne a vraiment ses limites. Quiconque, en ce bas monde, tend la joie droite avec le sourire (s'il vous plait!) peut aussi tendre la gauche dans la foulée et se transformer en punching-ball pour le plus grand plaisir de tous. (…). Essayez donc de tendre la joue avec vos enfants, si vous en avez, et vous verrez rapidement le résultat, sinon, vous pouvez aussi essayer avec d'autres personnes. (...). Le père Gilbert, lui, l'a bien compris, puisqu'il n'hésite pas à distribuer «des torgnoles évangéliques» auprès de ses loubards !

 

N'étant pas chrétien, j'éprouve quand même un profond respect pour lui, parce qu'il a grandi dans la mouise, qui est à peu de chose près la même que la mienne, en peut être pire d'ailleurs, mais comme vous le savez, j'ai horreur des compétitions de misérabilisme (...). C'est pourquoi les écrits du père Gilbert me rappellent un peu ce côté implacable de l'existence.

Florilège de ses écrits avec commentaires... De mon cru, bien entendu.

 

 

 

(Page 11) «S'émerveiller de l'autre, c'est ne plus penser à soi, à sa gueule». Entièrement d'accord avec cette approche, dans l'absolu... Mais quand vous avez quelqu'un qui vous est très proche et qui se trouve dans la misère, vous faites quoi ? vous allez vous occuper des pauvres d'à côté et vous le laissez agoniser sans regrets ?. Le bonheur de nos proches et le nôtre passe avant tout. Par les temps actuels, nombreux sont ceux d'entre nous, justement, qui connaissent des proches dans le besoin. A titre personnel, si je disais combien de temps de ma vie j'ai passé à régler les problèmes des autres avant même de régler les miens... Et je continue, notamment avec ce blog et dans la vie courante. Or, si vous portez trop de la misère du monde sur votre dos sans jamais penser à vous, vous devenez une sorte d'éponge psychologique, et vous accumulez les sacs de nœuds au point que votre cerveau en déborde. Dans ce domaine, j'ai trop donné jusqu'à présent et je donne encore. Or, à un moment donné, il faut bien penser à son propre bonheur !. Il y a bien une chose que j'ai compris ces dernières années : vous ne pouvez pas faire le bonheur des gens malgré eux. C'est pourquoi, sans regrets, envoyez «se faire voir» sans ménagement les ragots et les médisances, soit par l'humour, l'esprit, et même de manière très musclée, sans pincettes ! Faites ce que bon vous semble, mais surtout, gardez toujours le sens de la justice et de l'équité ! Jouissez de la vie «sans entraves» si vous le pouvez, et permettez-vous absolument tous les rêves !

 

Page 19si nous avons la possibilité de gagner de l'argent, le seigneur nous demandera des comptes». Bah, tiens donc. Dieu n'aimerait-il pas «la tune» également, par hasard ?. A-t-il une caisse enregistreuse ? Seulement voilà, je n'aurais sûrement plus grand chose en poche d'ici mon arrivé là haut, au train où vont les choses (rires). Et puis, j'ai un alibi en béton armé... (je fais toujours ce qui me semble juste).

 

(page 30). (A propos des handicapés). «pour un handicapé ou un accidenté, c'est très important de sauvegarder le plaisir sexuel». Hum...Hum. J'en pense que si je me réveillais en fauteuil roulant et qu'en plus, quelqu'un viendrait me susurrer à peu près cette phrase là : «ton bidule, là, entre les jambes, tu peux plus t'en servir du tout»...Et bien si le cas se présente, je demande que l'on m'achève sur le champ, sans aucune pitié...Fort heureusement, je ne suis pas dans cette situation, qui n'est à souhaiter à personne.

 

A partir de la page 48, il commence à parler de sujets «sensibles» comme la persécution des chrétiens dans le monde musulman, de la violence dans les établissements pénitentiaires, du respect qu'il a vis à vis de certaines professions à risques et réunira sûrement l'approbation du plus grand monde par cette approche très objective.

 

Page 122, «Les jeunes (en difficulté, ndlr), nous disent cette vérité très importante : l'animal ne triche pas, l'animal ne ment pas, l'animal ne reprend jamais ce qu'il a donné. Quand un enfant a été jeté dans la nature, à la rue, parce qu'après un bel orgasme ses parents n'en ont plus rien à foutre je peux vous dire que les jeunes qu'on récupère comprennent parfaitement qu'ils ont été abandonnés.» Je dirais presque bravo. C'est cru, certes, cela va en choquer plus d'un qu'un prêtre s'exprime ainsi, mais j'ai envie de dire que c'est de la provocation «saine», qui responsabilise les éventuels parents qui lisent ce bouquin, et dieu sait que les parents qui se foutent de leur progéniture sont nombreux. On apprendra au passage qu'il croit à «un paradis pour les animaux» (pourquoi pas, éventuellement, c'est une belle image poétique, en tous cas...)

 

Page 144. «L'humilité, base de l'autorité». Je partage assez son point de vue, mais il faut savoir se vendre aussi dans le monde d'aujourd'hui et se remettre en cause. Pour moi, donc, l'idéal serait de concilier l'humilité, le talent, et une autorité naturelle. Faire ses preuves au travail, auprès de ses amis, auprès de son banquier, dans les affaires et ce que l'on entreprend, être humble malgré le succès, donner de temps à autre de son temps ou de son argent, etc...dans la mesure du possible. Le tout dans la modestie, avec le plaisir comme vecteur.

 

Directement à la suite, page 144. «Le christ parlait avec autorité. Quand il demande à la tempête de s'arrêter, la tempête ferme sa gueule. L'eau s'aplanit. Et jésus fait son marathon sur les eaux calmes.». C'est typique de ce personnage, je vous laisse goûter, c'est absolument exquis...

 

Dans l'ensemble, la lecture de ce livre n'a pas été désagréable, loin de là. Le prêtre Guy Gilbert ne m'a pas déçu par son franc-parler et m'a assez souvent fait rire. Il nous parle de son enfance pauvre, de ses préoccupations écologiques et spirituelles, etc...

 

L'église catholique est en pleine déconfiture depuis un siècle, tout le monde le sait. Les fidèles sont de moins en moins nombreux. Avec ses lignes simples, Guy Gilbert tente de dépoussiérer les dogmes du christianisme quasiment seul contre tous. Il y a fort à parier qu'il ne s'est pas fait que des amis au Vatican... Du bel ouvrage, j'ai trouvé quelques parties indigestes, mais c'est normal, je suis toujours aussi peu adepte des religions. Accessible à tous à partir de 7 euros, c'est un ouvrage très compréhensible, qui peut rabibocher certaines personnes avec la lecture tout en faisant «une bonne action», puisque ses droits d'auteur sont reversés intégralement à son association.

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans mes lectures
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 07:00

boite mail 

Suite à la demande de Khanel (son blog ici > http://khanel3.over-blog.com/ ), je rédige cet article concernant le piratage des boîtes mails.

 

Comme j'ai pas mal bourlingué sur la toile, non seulement en tant que rédacteur mais aussi en tant que vendeur régulier sur des sites divers, les politiques de sécurité ne me sont pas étrangères, surtout depuis que j'ai été amené à recevoir de l'argent par voie électronique. Et pourtant, malgré toutes ces précautions élémentaires, ma boîte mail principale a été piratée pour la première fois ! 

  

Volet préventif : quelques précautions élémentaires

 

Après avoir consulté vos boîtes mails, fermez toujours vos sessions, surtout lorsque vous êtes connectés via d'autres ordinateurs dont vous ne connaissez pas les antivirus. Pour les possesseurs de smartphones, n'oubliez pas de télécharger des antivirus avant toute consultation de vos mails. Ne communiquez jamais vos codes d'accès à d'autres personnes, soyez assez vigilants après avoir ouvert par mégarde un mail qui vous est adressé par un contact inconnu dans un français approximatif ou dans une langue étrangère.

  • Vos mots de passe : évitez ceux qui sont trop basiques (dates de naissance, codes postaux, etc...). Préférez une combinaison de lettres et de chiffres de sept caractères minimum. (une ou plusieurs majuscules et la sécurité est quasi parfaite). N'utilisez jamais le même mot de passe sur plusieurs sites à la fois.

  • Supprimer régulièrement votre historique de navigation et vos cookies, surtout si vous avez navigué sur des sites que vous pensez douteux.

  • Après avoir récupéré le contrôle de votre boîte mail, décidez «d'une période probatoire» de plusieurs jours voire plusieurs semaines qui vous permettra de savoir si ce n'est pas plutôt un programme malveillant (confortablement installé dans votre PC) qui récupère toutes vos données.

 

Créer vous impérativement une autre adresse messagerie de secours

 

Une boite mail, c'est bien. Mais une seule, cela n'est malheureusement pas assez. Pourquoi ? Parce ce que vous n'avez aucun moyen d'être prévenu si votre unique boîte mail a été piratée. De plus, vous risquez de perdre tous vos contacts, bref, un fabuleux casse-tête en perspective.

 

Intégrer une deuxième boîte mail de secours à la première est donc recommandé. Sur la messagerie hotmail, par exemple, vous accédez à cette option à partir du menu «votre compte», vous pouvez ainsi modifier le mot de passe régulièrement ou ajouter cette fameuse messagerie de secours. Si votre boîte mail est piratée, vous recevrez automatiquement un message d'hotmail vous indiquant la procédure à suivre, qui est assez simple.

 

Pour les actes "de piraterie numérique" commises sur d'autres messageries, vous trouverez toujours des informations très utiles sur des sites comme celui-ci :

http://www.commentcamarche.net/forum/affich-18494310-boite-yahoo-mail-piratee

 

Maintenant, la piraterie du web n'a plus qu'à bien se tenir  

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans vie pratique
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 07:00

 

Si l'on veut évoluer vers quelque chose "de mieux" pour soi-même et pour ceux qui nous entourent, les décisions deviendront logiquement de plus en plus difficiles à prendre. Entendez par là que l'on doit parfois faire des choix qui ne nous font pas spécialement plaisir, et vous avez forcément dû en faire. Chaque fois que vous prenez une décision de ce type, vous en sortez grandis si vous avez opté pour la voie la plus épanouissante, celle qui est parfaitement en conformité avec vos aspirations profondes.

 

Ces décisions s'apparentent parfois à des sacrifices que vous concédez pour un avenir meilleur. On peut appeler cela aussi "avoir le sens du devoir" ou celui des responsabilités, même si le premier terme est d'un temps révolu et ne signifie plus grand chose dans le monde d'aujourd'hui.

 

Mais pourquoi doit-on être amené, de temps en temps, à prendre des décisions qui ne nous font pas spécialement plaisir ? parce que cela répond à l'intérêt général ou à un voire plusieurs "intérêts supérieurs". Ces intérêts supérieurs peuvent être votre propre liberté, le bien être de vos proches, le bonheur d'un nombre quelconque de vos semblables. Notre propre bonheur et celui des personnes que nous aimons, dépend, en principe, du respect que nous manifestons vis à vis de ces "intérêts supérieurs".

 

Par exemple, c'est le cas du DRH qui se voit charger de la douloureuse mission de dégraisser les effectifs de sa boîte pour la sauver de la noyade, du type qui s'expatrie pour trouver un job et s'éloigne de sa famille pour un temps indéfini, ou plus courant, d'une demande de divorce dont l'on sait pertinemment qu'elle sera très mal vécue par les enfants. Chaque situation est particulière et requiert, avant tout, de bien se connaître et d'avoir une idée précise de ce qui est le plus important à nos yeux.   

 

  

 

Ces décisions nous affectent très profondément dans les domaines suivants :

 

===> dans le domaine affectif (cas de la tentative de divorce avortée en raison d'enfants en commun)

===> dans le domaine professionnel (exemple typique d'un cadre qui casse son contrat de travail pour accepter un meilleur poste ailleurs, ce qui s'apparente à un saut dans l'inconnu)

===> dans d'autres aspects plus spirituels, philosophiques, ou encore politiques (en relation avec nos croyances religieuses, nos valeurs morales, nos convictions politiques)

 

 

L'Aide à la prise de décision et ce qu'il faut savoir sur ce sujet...

 

Les tableaux


Lorsqu'une  décision à prendre nous parait trop cornélienne, une planche de réflexion (tableau) peut être utilisée pour nous aider à faire un choix  définitif.

Les tableaux les plus pertinents que j'ai pu consulter sur la toile, jusqu'à présent, sont ceux de Julien ==> link

 

 

Attention à la TDAH

 

Le TDAH est un trouble de déficit de l'attention/hyperactivité. Quel est le rapport entre le TDAH et la prise de décision, me direz-vous ? quelqu'un qui est atteint de TDAH devra obligatoirement se créer des routines pour focaliser son attention et son énergie uniquement sur les décisions importantes. (en savoir plus sur le TDAH ici > link )

 

Les personnes qui sont atteintes de TDAH l'ignorent très souvent. Lorsque l'on est quelqu'un de tellement dynamique  que l'on manque de concentration ou que l'on ne s'intéresse pas à des activités dites "reposantes" comme la lecture, la question de savoir si l'on est atteint de cette maladie "rongeuse de vie" doit se poser.

 

La psychologie/la psychanalyse

 

La psychologie et la psychanalyse sont des instruments qui nous aident également à la prise de décision et apportent des explications rationnelles sur notre façon d'agir. Nous pouvons obtenir ainsi une multitude de renseignements sur notre "moi" profond. Ces derniers temps, je m'intéresse de plus en plus à ces domaines, et il n'est pas exclu que je lise quelques ouvrages qui y sont consacrés d'ici la fin de l'année.

En quoi ces domaines ont ils un rapport avec la prise de décision ? les troubles bipolaires (voir définition ici > link ) ou encore les troubles de la personnalité riment avec des décisions déraisonnables complètement déconnectées "du monde réel".

 

Sur internet, je suis d'avis qu'il faut plutôt se garder de porter des jugements hâtifs sur la personnalité d'un individu à la simple lecture d'un texte, d'un article ou même d'une image, étant donné que nous entrons ici dans le jeu de la communication. 

 

 

 

Musique : tirée du "film eyes wide shut" ("masked ball") 

 

Repost 0
Published by gestiondevie.over-blog.com - dans psychologie-psychanalyse
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de gestiondevie
  • Le blog de gestiondevie
  • : Tout pour le développement personnel. Articles certifiés 100% originaux.
  • Contact

Présentation du blog

Des outils pour atteindre votre indépendance financière au travers d'expériences personnelles.