Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

souffle.jpgL'année 2011 s'achève, je vous souhaite qu'elle se termine bien, en espérant que l'année 2012 soit synonyme de bonheur pour vous et vos proches. Rétrospectivement, pour moi, l'année 2011 fut une année charnière dans tous les domaines, et ce blog est là pour en témoigner. Même si l'entretenir m'en a beaucoup coûté jusqu'à présent (que ce soit en terme de temps, d'argent ou de critiques acerbes), je ne regrette toujours pas de l'avoir créé.

 

Parfois, quand même, je me dis que je suis un abruti fini. J'aurais pu me contenter d'exploiter mon temps libre pour ramasser un maximum d'argent avec cette écriture souvent sans reliefs, le tout en me prélassant dans la fange de l'égoïsme, ce que beaucoup auraient sûrement fait à ma place.

 

Mais j'ai choisi de témoigner et d'entreprendre, beaucoup de blogs sur le développement personnel m'ont aussi incité à sortir de l'anonymat. D'une certaine façon, je tenais à démontrer que l'on peut tirer des revenus d'une passion à n'importe quel âge. J'ai connu quelques artistes dans mon existence, tous anonymes et qui le sont restés. L'un d'entre eux m'a particulièrement marqué par la simplicité de son mode de vie et son humilité, malgré un talent certain pour la peinture qui n'a jamais été reconnu par ses pairs. Ce bonhomme vivait sans le sou dans un hangar aménagé en loft avec ses autres amis, peintres eux aussi, et sa communauté vivotait de la vente quelques toiles par ci par là, en attendant des jours meilleurs. Lorsque je lui ai demandé s'il ne préférait pas plutôt trouver «un travail alimentaire» qui lui aurait apporté un meilleur confort de vie, savez-vous ce qu'il m'a répondu ? «je suis heureux comme ça». Les ailes du bonheur avaient poussé dans son dos. Il était détaché de tout, surtout de péchés comme l'égoïsme, la vanité, la jalousie ou la rancoeur. La vie est courte, je ne vais pas attendre qu'elle se termine pour la vivre intensément sous prétexte que d'autres sont constamment mécontents ou malheureux ... 

 

La newsletter du mois de décembre vous parviendra au pire à la mi-janvier, je suis en train de préparer    un retour dans mes contrées natales pour le nouvel an. Avant de partir, il est plus que probable que je poste quelques articles d'avance. 

Tag(s) : #Sur moi-ce blog
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :