Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

gestes-du-succes.jpgJ'ai lu pour vous "les gestes du succès, les mots de la réussite" de Joseph Messinger, psychologue et spécialiste de la communication verbale et non verbale.

 

Joseph Messinger est quelqu'un qui est bien placé pour parler du sujet, lui qui a réussi sur le tard son premier ouvrage a été publié à 42 ans...). Depuis ce coup de maître, il vit exclusivement de sa plume. (ah, le veinard !) 

 

Analyste redoutable du verbiage, il décrypte le langage des gens célèbres et les gestes à privilégier pour communiquer efficacement au public.


La première partie de l'ouvrage m'a énormément plu, moi qui suis pourtant assez exigeant.  Dans ces premières pages, il s'attarde longuement sur ces mots qui "gagnent".  Il étaye ses argumentations d'anecdotes personnelles, de phrases ou chansons célèbres (Jean Jacques Goldmann omniprésent), parle de la philosophie des individus qui ont percé durablement, déroule de belles figures de style. (hyperboles, métaphores, etc...)

 

 

La suite est plutôt réservée aux initiés et aux passionnés, les autres risquant fortement de caler en cours de route ou de trouver le morceau indigeste, puisqu'il ne s'agit plus que de parler de la gestuelle.  Comprenez "gestuelle" dans un sens très étendu, c'est à dire de la poignée de main au simple clignement d'oeil.

 

Vous apprendrez à décoder subtilement les signes qui trahissent des pensées autour de vous, du type de sourire que l'on vous adresse au positionnement des genoux de votre interlocuteur. (euh, qui se gratouille la tête, là ?)

 

Entre les lignes, le lecteur est constamment sensibilisé sur l'intérêt de connaître la signification des mimiques, dont l'intérêt stratégique incontestable se fait sentir dès le premier rendez vous. 

 

Grâce à ses grilles personnalisées, j'ai appris pas mal de choses sur ma personnalité (notamment que j'adopte très souvent des postures d'entrepreneur et que je suis un "offensif extraverti")

 

Le seul hic, et je vous l'avais annoncé, c'est que la deuxième partie de cet ouvrage est difficilement digérable pour quelqu'un qui n'est que vaguement intéressé par la gestuelle. 

 

Certains d'entre vous abandonneront sûrement en cours de route, ensevelis sous une avalanche d'informations trop techniques. Pour mémoire, l'envie de piocher uniquement ce qui m'intéressait (et de considérer l'ouvrage comme un recueil) était oppressante, tant certains gestes m'ont paru peu usités.

 

Pour finir sur un point positif, Messinger semble être également un ardent défenseur de la pensée positive. En toute fin d'ouvrage (juste avant un index psycho-anatomique), il nous  gratifie même de quelques phrases bourrées de vitamines pour booster notre volonté.

 

Globalement, je ne suis pas mécontent d'avoir acheté ce livre. Je vais même recourir à lui pour appréhender certaines situations.

 



 


Tag(s) : #mes lectures
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :